Vie. Oct 7th, 2022


La grève est levée dans les hôpitaux publics, les syndicats ne décolèrent pas

Officiellement la grève est levée dans les hôpitaux publics après un mois de paralysie complète des activités. Pour l’instant, les syndicats disent rester vigilants en attendant la concrétisation des promesses formulées par les autorités sanitaires cette semaine.

Publié le 2022-04-01 | lenouvelliste.com

Après un mois de grève, une entente a été trouvée entre les principaux syndicats en santé et le ministère de la Santé publique et de la Population. Sur sa liste des revendications, le présidente du syndicat à l’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti estime que le moment est venu de faire preuve de bonne foi pour éviter de pénaliser un peu plus la population. « Un consensus a été trouvé sur le court terme, cependant la durée de la reprise des activités dépend de la capacité des autorités sanitaires à respecter les promesses faites au cours des différentes négociations », a expliqué Évelyne Frémont, présidente du syndicat.


« On a promis trois mois sur la carte de débit, des intrants pour le fonctionnement des hôpitaux, un approvisionnement en carburant », a-t-elle souligné tout en rappelant que la revalorisation salariale ne concerne pas uniquement le  MSPP.


« Depuis le 30 mars, une entente a été trouvée entre le syndicat et le MSPP. Nous sommes en train de nettoyer l’espace de l’hôpital pour une reprise des activités, ce, en début de semaine prochaine », a confié la directrice exécutive de l’HUEH, le Dr Jessy Colimon Adrien.


Au Cap-Haïtien, Serge Joseph du syndicat de l’hôpital universitaire Justinien ne décolère pas. « On n’a pas de problème avec la levée de la grève, mais les promesses ne suffisent pas. La grève avait des objectifs, nous sommes loin de les atteindre. Nous n’avons pas fait tout ça pour trois mois sur une carte de débit », a tancé Serge Joseph, qui ne garantit pas une reprise totale des activités à l’HUJ.


À l’hôpital universitaire de La Paix, les résidents de la maternité ont annoncé avoir reçu des intrants avec des promesses pour un approvisionnement continu ; par conséquent l’hôpital recommence à fonctionner à plein régime.



La rédaction vous conseille :



Source link