Vie. Oct 7th, 2022


Haïti figure parmi les 192 pays qui ont participé à l’exposition universelle « Expo 2020 Dubaï». Un pavillon était mis à la disposition du pays. A l’intérieur du pavillon étaient exposés des tableaux, des billets, des huiles essentielles, du café, des pièces en fers découpés, en papier mâché, etc. Le Nouvelliste s’est entretenu avec Jessy Ménos, la commissaire générale d’exposition au pavillon d’Haïti. Elle a indiqué le thème retenu pour le pavillon : « Haïti, l’arôme de ce monde ». « Nous utilisons cette exposition pour dévoiler au monde nos produits uniques et inégalables tant par la qualité que par la diversité de notre terroir. La foire qui se déroule au Moyen-Orient permettra aux parfumeurs du monde entier de découvrir les huiles essentielles de vétiver et d’amyris, des fixatifs nécessaires à la fabrication des meilleurs parfums au monde. Les producteurs d’essences, de parfums, d’encens et de fragrances y trouveront leur bonheur en visitant notre pavillon. Les produits de consommation comme le café, le cacao et nos fruits entièrement organiques font également partie de notre panoplie de produits présentés au public. L’art, l’artisanat qui fait la fierté de notre peuple est mis également en exergue », a fait savoir Madame Ménos.


Jessy Ménos croit que la participation d’Haïti à l’exposition a été une occasion pour transmettre aux visiteurs du monde entier les valeurs de résilience, de combativité, d’audace, d’optimisme, de partage du peuple Haïtien dans une perspective des relations Sud-Sud. « Nous avons l’occasion de confirmer que nous sommes une vitrine inoubliable et un témoignage de la lutte des peuples pour l’affirmation des droits et des libertés fondamentaux de tous. Ce, quelle que soit l’origine ethnique ou le genre », a-t-elle fait savoir.


Dans le cadre de l’exposition universelle, la journée du 23 mars avait été consacrée à Haïti et baptisée « Jour national expo 2020 Dubaï d’Haïti ». Une délégation ministérielle s’est rendue à Dubaï dans le cadre de cette célébration. L’équipe gouvernementale était composée du ministre des Affaires étrangères, Jean Victor Généus, du ministre du Commerce et de l’Industrie, Ricardin Saint-Jean, de la ministre de la Culture et de la Communication, Emmelie Prophète Milcé, de la ministre du Tourisme, Luz Kurta Cassandra François, du directeur de cabinet du premier ministre, Samuel H. Saturné. Deux entrepreneurs haïtiens, Daphné Bourgoin et Rémy Telfis ont également fait le voyage. Une cérémonie a été organisée sous le dôme Al Wasl, en présence des délégations des deux pays, et de dizaines d’invités. 


Au cours de la cérémonie, Sheikh Nahyan Mubarak Al Nahyan, le ministre émirati de la tolérance et la coexistence et commissaire général de l’exposition a remercié Haïti d’avoir accepté l’invitation de participer à l’exposition universelle. Le ministre des Affaires étrangères haïtien, Jean Victor Généus, a exprimé des vœux de bonheur et de prospérité au peuple et au gouvernement des Emirates Arabes Unis. Il a également renouvelé l’appui « sans réserve » de la République d’Haïti à l’exposition. Dans son intervention, le chancelier a également évoqué les potentialités et occasions d’affaires qui existent en Haïti. Des visites guidées ont eu lieu dans les pavillons d’Haïti et celui des Émirats Arabes Unis.


En marge de la cérémonie, la ministre de la Culture et de la Communication, Emmelie Prophète Milcé, a expliqué le sens de la participation d’Haïti à l’exposition universelle. « Nous mesurons la chance que nous avons d’être parmi les 192 pays qui participent à cette grande manifestation. Nous sommes la première République nègre. Nous sommes le seul pays de la Caraïbes à avoir organisé l’exposition universelle. Haïti a des choses à dire au monde. Ceux qui ont visité notre pavillon ont pu déceler les grands messages de liberté, d’une culture extrêmement forte, que nous envoyons », a-t-elle déclaré.


Les membres de la délégation officielle ont donné une conférence de presse bilan le lundi 28 mars. Le chancelier haïtien Jean Victor Généus s’est montré très satisfait des retombées de la participation d’Haïti. Il a également souligné la nécessité pour Haïti de renforcer ses relations avec l’émirat de Dubaï. « C’est ce qui est ressorti dans toutes les conversations que nous avons eues avec les officiels de l’émirat. Nous avons eu la possibilité de rencontrer les responsables de Dubaï Cares, une organisation rattachée au ministère des Affaires étrangères et qui œuvre dans le domaine de l’éducation. Cette organisation est très intéressée à fournir un appui à l’Institut national de la musique haïtienne. Nous avons également rencontré la ministre d’État chargée de la coopération internationale. Elle a exprimé l’intérêt de son pays à renforcer sa relation avec Haïti. Ils nous ont déjà soumis des propositions d’accord », a rapporté le chancelier.


Deux entrepreneurs haïtiens, Daphné Valmond Bourgoin et Rémy Telfils, ont été invités par le pavillon d’Haïti à prendre part au « jour national expo 2020 Dubaï » d’Haïti. Daphné Valmond Bourgoin est le PDG de « Ti Sak Suk », un magasin de vêtements fabriqués en Haïti. Rémy Telfils est le PDG de « Café lux ». Les deux ont été invités en fonction du succès de leurs produits qui ont été exposés au pavillon d’Haïti. Interrogé par le journal, Rémy Telfis s’est réjoui de l’opportunité qui a été offerte à son entreprise. « Nous sommes à la recherche de marché pour écouler nos produits. Dubaï, par sa position, peut être un bon marché pour mes produits. J’ai eu des discussions avec des responsables de « coffee shop ». J’ai rencontré des potentiels acheteurs. Ils aiment notre café. J’ai déjà reçu des courriels dans lesquels certains nous demandent des échantillons », a-t-il indiqué.


De son côté, Daphné Valmond Bourgoin estime intéressante l’idée d’inviter des entrepreneurs haïtiens à l’exposition. Elle se félicite de l’attention suscitée par les produits de son entreprise. « Les visiteurs, selon ce que l’on m’a rapporté, ont apprécié nos produits. Pour moi c’est une très bonne nouvelle. Je n’ai pas eu la chance de rencontrer des potentiels clients. Mais on me dit qu’ils sont nombreux ceux qui ont demandé des cartes de visite de mon entreprise. J’espère qu’ils vont bientôt nous contacter », a déclaré la responsable de Ti Sak Suk.




Source link